La carte du géographe arabe Al Idrissi au XIème siècle

cropped-cropped-Carte-Med-Al-Idrissi.jpg

A « l’envers », cette carte change le regard. Or, regard vient de « theoria » en grec. Il n’y a pas de regard neutre en Méditerranée. C’est pourquoi, il faut bien partir de Soi pour aller vers l’Autre en ce début de XXIème siècle.

1 Comment. Leave new

Il y a des regards subjectifs sur et en Méditerranée.
Une carte représente la Mediteranée, l’espace, Est – ouest, le regard porte de la Phénicie (Syrie – Liban…) vers Les Colonnes (Gibraltar).
Les routes maritimes et les comptoirs phéniciens deviennent évidents et cohérents dans un espace unique. Protis va à la rencontre (lointaine et proche) de Gyptis, et ils fondent Phocée.

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *